Telephone

+228 22 22 36 40

Telephone
Inscription aux formations

CAFS/AED : PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION EN IEC/PLAIDOYER (PREFICEP)

L’UNFPA avais mis en place, à Abidjan (Côte d’Ivoire), un projet pour répondre aux besoins de formation en IEC/Plaidoyer des cadres Africains francophones et lusophones œuvrant dans les domaines de la population et de la santé de la reproduction : Programme Régional de Formation en IEC/Plaidoyer (PREFICEP). En 2000, l’UNFPA a confié la gestion du PREFICEP à l’Académie pour le Développement de l’Education (AED) de Washington (contractant principal) et au Centre d’Etudes de la Famille Africaine (CEFA).

Les interventions du CEFA se situent dans le cadre du sous contrat signé en juillet 2000 entre le CEFA et l’AED pour l’exécution des activités du PREFICEP.

Plusieurs activités ont été réalisées dans le cadre de cette collaboration. Il s’agit de :

  • Élaboration de questionnaire pour l’étude de besoins en Recherche Opérationnelle et Evaluation en IEC/CCC/Plaidoyer de l’ENSEA à Abidjan –
    Côte d’Ivoire.
  • Proposition de contenu à l’atelier de développement de curricula avec les institutions partenaires à Abidjan – Côte d’Ivoire ; Juin 2003
  • Suivi de la promotion des formations 2003 ; Abidjan – Côte d’Ivoire
  • Exploitation des résultats de l’étude des besoins en recherche et suivi évaluation pour l’élaboration du curriculum « Recherche opérationnelle et suivi évaluation en IEC/CCC/Plaidoyer/Population et Développement » avec l’ENSEA
  • Appui à la préparation et à l’organisation de la formation en développement de stratégies en IEC/CCC de l’ESSTIC Yaoundé -Cameroun ; 4 au 10 août 2003 ; 3 hommes
  • Préparation des documents pédagogiques pour l’atelier de développement de curricula ; Abidjan – Côte d’Ivoire ; 1er au 27 octobre 2003
  • Animation de l’atelier de développement de curricula Grand – Bassam – Côte d’Ivoire ; 20 au 31 octobre 2003 ;

Le processus de transfert des formations régionales aux six (6) institutions partenaires entrepris depuis 2000 par l’ex projet PREFICEP, s’est achevé le 31 décembre 2003,
Une phase transitoire de 18 mois intitulé « Finalisation de l’institutionnalisation des formations transférées de l’ex PREFICEP », RAF/5P/203, avait été mise en œuvre suite à la signature de la lettre d’entente entre la Division Afrique de l’UNFPA et le Centre d’Etudes de la Famille Africaine (CEFA), en Octobre 2005. Elle avait cinq grands objectifs à atteindre :

    1. Relancer le processus de transfert des formations régionales de l’ex-projet PREFICEP auprès des six institutions impliquées ;
    2. Aider à l’appropriation et à la mise en œuvre des plans d’actions d’institutionnalisation des formations transférées, des six institutions
      partenaires ;
    3. Apporter un appui spécifique à deux (2) Institutions (ENSEA et ESSTIC) dans la finalisation de leur curricula et la réalisation des premières formations ;
    4. Créer et animer un réseau d’échanges électroniques entre les institutions, notamment entre les formateurs de ces institutions et les participants formés en vue de : recueillir des informations sur le réinvestissement fait des acquis de la formation depuis 2000 par les anciens participants ;réaliser le suivi post formation auprès des institutions qui ont franchi le cap des premières formations depuis 2002 ;collecter les nouveaux besoins de formation en IEC/Plaidoyer auprès des structures bénéficiaires des prestations de l’ex-PREFICEP ;
      • Assurer un suivi- appui au travers de l’Internet.
    5. Réactiver et actualiser le site Web de l’ex-PREFICEP en vue d’une large diffusion et partage des informations sur les avancées réalisées.

Au 31 août 2006, la majorité des activités avait pu être réalisée. Un accent particulier a été mis sur la création et l’animation de réseau d’échanges de formateurs entre les institutions partenaires.

Le projet a été prolongé de six mois pour faire le suivi post formation des six institutions et renforcer les capacités internes du personnel de ces mêmes institutions en vue de garantir une réelle pérennité des acquis du transfert.

COLLABORATION AVEC L’UNFPA DANS LE CADRE DU RÉSEAU DES FEMMES AFRICAINES MINISTRES ET PARLEMENTAIRES ET DES RÉSEAUX ISLAMIQUES SUR LA POPULATION ET LE DÉVELOPPEMENT

En octobre 2004, le CEFA et l’UNFPA ont signé un contrat pour l’élaboration d’un plan stratégique pour le Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires (REFAMP) lors de la 6ème Conférence du REFAPMP qui s’est tenue à Libreville du 23 au 26 novembre 2004 et qui a réuni 180 Femmes Africaines Ministres et Parlementaires venant de 44 Pays Africains. Les agences des Nations Unies comprenant l’UNFPA, l’UNIFEM, l’UNICEF, l’OMS étaient également présentes ainsi que les représentants de la société civile en tant que personnes ressources ou observateurs.

L’UNFPA/New York a sollicité le CEFA, pour l’Élaboration d’un Cadre Institutionnel et d’un Plan Stratégique pour la Fédération Africaine des Réseaux Islamiques sur la Population et le Développement pour les cinq années à venir. Les activités rentrant dans l’élaboration de ce cadre institutionnel ont débuté par la participation à la conférence régionale des Associations et Organisations Islamiques Africaines en Population et Développement qui a eu lieu à Abuja du 14 au 18 Mars 2005. Elle a abordé six (6) thèmes à savoir :

  • L’Islam, la planification familiale et la lutte contre la mortalité maternelle et infantile ;
  • La connaissance du VIH/SIDA et les stratégies pour le combattre ;
  • Les mutilations génitales féminines et les pratiques néfastes pour la santé de la mère et de l’enfant ;
  • Les droits et les responsabilités de la femme selon l’Islam ;
  • L’éducation à la vie familiale et la santé de l’adolescent selon l’Islam ;
  • L’importance du réseau régional des organisations Islamiques

La conférence a réuni 23 pays et 186 participants.
Le CEFA a été sollicité pour faciliter les discussions au cours de la conférence en
apportant des éléments d’informations nécessaires aux différents thèmes cités ci-dessus et partager son expérience avec les autres.

Les autres activités rentrant dans le cadre de ce contrat sont :

  • A l’issue d’une visite à l’Association des Imams et Oulémas du Sénégal le CEFA a proposé un mécanismes/passerelles de collaboration entres les
    réseaux nationaux pour un meilleur fonctionnement.
  • Un mécanisme de collaboration entre le réseau et les Universités et Instituts d’Enseignement Islamiques a été proposé après une visite effectuée au Niger.

A la demande de la Division Afrique de l’UNFPA, le CEFA exécute depuis Octobre 2005 le projet RAF/5G/104 « Renforcement des Capacités des membres du Réseau des Femmes Africaines Ministres et Parlementaires (REFAMP) en Plaidoyer, Leadership et Mobilisation des ressources ». Une série de huit (8) ateliers sous-régionaux a été programmée pour former au minimum 160 femmes Ministres et Parlementaires en plaidoyer, leadership et mobilisation des ressources, en raison de trois à quatre déléguées par pays. Au cours des ateliers, les déléguées/pays élaborent une esquisse de plan d’action axé sur un thème de plaidoyer et de  mobilisation des ressources dont la finalisation doit faire l’objet des séances spéciales incluant les autres membres du REFAMP dès le retour des déléguées au pays. Il est prévu un suivi post-formation intégrant l’assistance technique du CEFA pour la finalisation des plans d’action/pays à travers des correspondances électroniques et/ou des visites de suivi sur le terrain en collaboration avec les bureaux pays de l’UNFPA.

Les six (6) premiers ateliers sous-régionaux, Bamako/ Mali (du 20 au 24 novembre 2005), Libreville/ Gabon (du 16 au 20 janvier 2006), Nairobi/Kenya (29 mai au 02 juin 2006), Accra/Ghana (21 au 25 août 2006), Lomé/Togo (18 au 22 décembre 2006) et Sal/Cap Vert (12 au 16 février 2007), ont suscité beaucoup d’intérêt de la part des participantes dont certaines ont souhaité bénéficier d’un appui du CEFA pour organiser le même atelier au niveau national et en faire bénéficier le maximum de membres de leurs réseaux nationaux. Au total 149 femmes africaines ministres et parlementaires ont été formées sur les 160 prévues. Les deux derniers ateliers de Namibie et Iles Maurice seront organisés entre Juillet et Août 2007.